Michèle Kramer

artiste peintre

Démarche Artistique

de Michèle Kramer

 

J’affiche un intérêt marqué pour les arts dès l’adolescence. J’entreprends des études en art dramatique, suivies d’une courte carrière de comédienne. Modèle aux Beaux-Arts de Montréal, je m’initie aux arts visuels au début des années 1960. La peinture répond en tous points à mes tendances artistiques.


Pendant plusieurs années, je fais carrière dans la communication et les relations publiques, dans un milieu à la fois productif et créatif, ce qui me permet de dessiner et de peindre régulièrement. Puis, je reprends mes activités artistiques à Paris en 1989, sous la forme d’ateliers d’expression culturelle avec le professeur José Miguel des Beaux-Arts de Paris. S’ensuivent des expositions à l’ambassade du Canada. En 1995, de retour au Québec, je m’inscris à des cours d’aquarelle ainsi qu’à des ateliers libres en dessin et en peinture à l’huile dirigés par des professeurs émérites. Dès lors, ma production artistique prend un essor considérable. Expositions en solo et de groupe au Québec, en Europe et aux États-Unis, participation à de nombreux symposiums et récolte de plusieurs prix et mentions émaillent ma carrière.

Mon style figuratif, à la limite de l’impressionnisme, s’affirme de plus en plus à mesure que je découvre et que je m’inspire des merveilleux paysages des Cantons-de-l’Est. Mon sujet préféré reste sans doute les fleurs, dans les champs, le jardin, en vase ou en pot. Elles me permettent une grande liberté de création, autant dans la diversité de leurs formes que dans la variété de leurs coloris. Je privilégie la peinture à l’huile pour sa consistance voluptueuse et l’éventail infini de sa palette de couleurs.

Michèle Kramer devant son chevalet